Voyage

Aloha Mahalo

19/01/2018

Lors du tour du monde, Hawaii n’était pas forcement mon choix numéro 1 MAIS tant qu’à faire, autant aller dans l’un des pays les plus loin de sa terre natale, non?

Plus de 3 semaines sur place, 3 îles et des tonnes de kilomètres au compteur de nos voitures de location!

Bon, soyons honnête, Hawaii c’est tout les clichés que vous avez en tête…
les plages immenses et désertes – les beaux surfeurs – la vie « bohème » ou pour plus de glamour « a boho  lifestyle » – les vegans – les tortues de mer « pour de vrai » – les gros américains (ou plutôt les vacanciers du continent « qui voyagent loin loin de chez eux…) – beaucoup de japonais, pour la visite historique – le film Pearl Harbor/Ben Affleck/Josh Arnett/Kate Beckinsale (culture de ouffff) – les ananas et les Organic Farmer Market – Elvis en chemisette à grosses fleurs … etc, etc.

Mais qu’est ce que c’était chouette comme destination, j’ai vraiment été émerveillée par tout: les paysages, les habitants et surtout ce mode de vie où l’on prend le temps, ce silence et les kilos de fruits frais (ananas, mangue, banane,…).

Cliquez sur les liens des lieux à visiter pour découvrir les articles #magique

BIG ISLAND

1ère île visitée, et, comme son nom l’indique, il s’agit de la plus grande en superficie. Je ne sais pas si c’est parce que c’était la 1ère ile, le décalage horaire ou l’acclimatation mais ce n’est pas celle qui m’a laissé le plus grand des souvenirs. Big Island c’est surtout une île très volcanique (plus que les autres). D’ailleurs une partie de l »île n’est pas accessible car la lave à tout recouvert. Big Island c’est trek, camping sauvage et jungle luxuriante.

A visiter

  • Hilo la plus grande ville de l’île
  • Akaka Falls: l’une des nombreuses chutes d’eau de l’île. A Hawaii ne vous attendez pas à devoir marcher dans les hautes herbes. Dès qu’il y a un point d’intérêt, les accès sont bétonnés, toilettes et food truck à disposition.
  • Waipi’o Beach: une plage réputée pour son sable noir (=lave), très joli et finalement peu touristique.
  • Kailu-Kona: Ville de la coté ouest, assez typique. Toute cette cote propose de jolies plages.
  • Pu’uhonua O Honaunau National Historical Park:  Ancien lieu sacré qui a été restauré et aménagé. Bon… ce lieu est sacré, qui doit être respecté MAIS en gros tout est bétonné, on ne dira pas vraiment restauré mais plutôt décoré. Il m’empêche que ce lieu respectable est très joli et on arrive à s’immerger dans la culture Hawaiienne.
  • South Point Cliff Dive: la pointe la plus au sud de tout l’archipel d’Hawaii. Un paradis sur terre, du vent, des cliffs, des hautes herbes et personne!
  • Volcanoes National Park: Le parc des volcans, immensité de fumée, de cratères et de brumes. Incroyable. Il faut prévoir la journée!

 

MAUI

Ile que nous ne devions pas visiter. ERREUR!  L’ile est encore plus sauvage et plus anonyme que Big Island. Il y a plus de plages que sur la grande ile, moins de volcans. Le touriste se fait rare. Le monde est à nous!

A visiter

  • Hana Highway une magnifique promenade qui prend la journée. Départ en voiture  de Kihei pour Hana. L’attraction est la route et pas la destination car Hana c’est pas beau!. Cette route aux 600 virages est splendide, avec des paysages qui changent à chaque kilomètre. Sur le route il y a de nombreux arrêts à faire!
  • Piilani Higway pour « aller plus vite » et ne pas rebrousser chemin une fois arrivés à Hana, nous avons voulu changer de route. Ohhh la belle idée que cette route en « pointillé » sur les cartes et sur le GPS (quand elle est présente). Une fois rentrés nous avons vu qu’elle faisait parie des routes les plus dangereuse du monde . Alors je confirme, personne dessus, 2h de flippe non stop. Lorsque la route suit la côte, on a quasi 2 roues sur 4 dans le ravin et quand on est dans les terres, on prie pour ne pas tomber en panne: pas de lumière – la jungle partout… – on capte pas au téléphone, bref c’était génial.
  • North Shore avec la fameuse Turtle Beach: pour voir des tortues qui dorment tranquillement  (et c’est vrai, les touristes s’ils sont là, sont très respectueux) –  Honolua Bay, nous avons assisté à la compétition de surf –  la petite ville de Lahaina pure ville de bord de mer US, proprette et mimi.
  • Iao Valley State Park: Bon… que dire. Jolie petite promenade. Je m’attendais à un trek dans la jungle pour admirer ce site du patrimoine mondial de l’UNESCO mais finalement, comme d’hab’ c’était une route bétonnée.
  • Paia: mon coup de coeur. Une jolie petite ville capitale de la « Boho atitude » sur l’île. De splendides petits magasins colorés , de nombreux restaurants « Vegan », de jolies plages sauvages et vides et une ambiance un brin western. Je serai restée des heures (d’ailleurs j’y suis restée des heures!)

 

OAHU

Dernière île visitée, la plus connue car il s’agit de l’île de Pearl Harbor, d’Honolulu et de sa fameuse plage Waikiki. Même s’il y avait du monde, même si cette ile c’est plus de la ville qu’autre chose, j’ai ADORE. On y retrouve tous  les clichés, mais qu’est ce que j’ai aimé.

A visiter

  • Honolulu, la grande ville mondialement connue. Nous logions à quelques blocs (plutôt 1 en fait) de Waikiki Beach, autant dire qu’on a vécu le « vrai » Honolulu quoi (lol). La ville d’Honolulu c’est un mélange de buildings+bars+touristes mais il y a un je-ne-sais-quoi plaisant. Peut-être le fait d’avoir de magnifiques plages tout au long de la ville ou alors les beaux mecs en surf à moitié à poil dans la rue? 
  • Waikiki Beach: une fois dans l’eau on a une vue splendide sur la ville et sur le diamond Head, cette plage est à part, vraiment!
  • le mémorial à Pearl Harbor est vraiment à faire. Bon, soyons honnête, les lieux historiques US sont toujours un peu « wahouuuuuuuuu les décors de la mort qui tue trop beaux » mais niveau explication historique bennnnnn heuuuuuuu. Mais malgré cela, on ressent vraiment un malaise, on peut imaginer l’enfer que cela a du être.
  • Diamond Head est un cratère proche de la ville d’Honolulu.
  • North Shore, internationalement connu pour ses contest de surf, bien sur! et comme par hasard, nous étions la bas aux bonnes dates!

 

**Aloha et Mahalo sont deux mots hawaiien qu’il faut apprendre! On les retrouve souvent, et surtout dans la bouche des hawaiien. Ils n’ont pas de signification précise, il s’agit plus  d’un état d’esprit, de spiritualité On dira ces mots dans une forme de respect pour les autres et pour soi. Aloha évoque le divin et Mahalo à bénédiction. Quand je vous disais que cette ile et son mode de vie sont proche du paradis sur terre!

 

Bises

 

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Rendez-vous sur Hellocoton !

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply

CommentLuv badge