Uncategorized

Cupcakes : perfectionnement

18/12/2013

Afin d’optimiser ma déco de Cupcakes avant Noël, en fait je dis ça mais je ne ferais pas de Cupcakes cette année, il y a déjà trop de bouffe le 24 et le 25, je suis allée me refaire une cession Cupcake Party chez Cuppin’s à Lausanne. Je vous propose de relire mon billet sur mon premier atelier « débutante », ici.

Deuxième cession donc avec d’autres « pros » qui avaient, tout comme moi, passés l’épreuve du premier atelier. Après la décoration à la douille, on rentre dans les détails avec la pâte à sucre. The décoration Hardcore. La pâte à sucre est assez compliquée à travailler : soit elle colle de trop – soit elle est trop molle – soit tu la laisses trop de temps à l’air libre et elle durcit … bref, sacré boulot.

Finalement avec une bonne prof, très compréhensive ( super gentille aussi!) et un brin de patience, la pâte à sucre devient notre amie. Bon, il nous aura fallu 1 heure pour sortir 6 décorations de 6 Cupcakes… On comprend mieux pourquoi leur prix de ces petits gâteaux est si élevé ! La décoration de ces petits gâteaux relève d’une sorte d’orfèvrerie. Moi j’étais très fière de mes petits gâteaux ( comme toutes les autres personnes présentes lors du stage d’ailleurs). Mais honnêtement ne jamais prévoir de faire des Cupcakes pour un anniversaire ou une occasion spéciale, ne jamais lancer cette idée ridicule ou alors il faut sous-traiter!

Deuxième leçon de la journée : le secret du beau, bon et professionnel glaçage au beurre/Philadelphia. J’avoue qu’après de nombreux tests à la maison, je n’avais jamais réussi à rendre la crème assez souple pour la mettre dans les poches à douilles. Soit j’avais eu la bonne idée de mettre la préparation au frigo = bouts de beurre qui se reconstituent ( ben c’était logique en même temps), soit la préparation était trop mollasse et, à la sortie de la poche à douilles = sorte de paté sur les Cupcakes. Bref,  j’ai la solution :  il faut mélanger un enoooorme moment la préparation dans un robot avant d’obtenir une crème de pro! Et voilà, grosse révélation! Donc lorsqu’il est noté sur la recette « travailler la pâte jusqu’à obtention d’une crème lisse etc…. » cela équivaut à un « n’hésitez pas à passer la préparation au robot pendant facile 15 minutes, le temps pour vous de refaire votre vernis, de regarder une série ou d’appeler votre copine pour refaire le monde ». Dingue!!!

Je ne résiste pas non plus à vous remontrer l’ambiance de la boutique ni les créations alléchantes du magasin/ salon de thé.

Et ma bonne nouvelle de la fin : je m’en vais fêter 2014 dans la capitale du Cupcake histoire de compléter une bonne fois pour toute ma « formation », à moi les dégustations chez Magnolia Bakery et autres découvertes.

Bises

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply argone 18/12/2013 at 13:14

    ahhhh donc le secret d’un glaçage beurre / philadelphia est dans la longueur de brassage ? j’avais aussi rencontré quelques écueils, je vais donc persévérer ! ça en vaut la peine quand on voit tes résultats …
    argone Articles récents..Paris : InterContinental Le GrandMy Profile

    • Reply Charlie 19/12/2013 at 09:04

      @argone je ne sais pas si je viens de te révéler THE secret hein mais elle a bien insisté sur ce point. le Philadelphia ne doit pas non plus être trop frais, il doit être sorti une bonne heure avant le début de la conception du glaçage. Il faut le mettre a température ambiante ce qui lui donne une texture mousseuse. ensuite, le glaçage doit être fait last minute, dès qu’il est bien terminé ( donc bien malaxé, elle avait un Kitchen Aid qui a tourné en vitesse 3 ou 4 pendant 15 min). Ensuite, à mettre dans les poches à douille et faire le glaçage immédiatement.
      Tu me diras pour toi? Moi je ne sais pas si je vais en faire pour Noël mais hâte d’avoir des Feedbacks.
      Joyeuses fêtes !!!

    Leave a Reply

    CommentLuv badge