DIY

DIY – Mes coussins Shibori

19/12/2016

Depuis notre tour du monde il y a pile un an (sniffff #nostalgie) je suis une inconditionnelle du Shibori. Il s’agit d’une technique de teinture bien particulière. Cette technique n’est pas QUE Japonaise mais  il n’y a qu’au Japon où ce procédé, par le raffinement des dessins et des couleurs, soit devenu un art à part entière.

Lors de notre voyage, j’ai eu l’occasion de voir cette technique dans de nombreux pays. Je rêvais d’acquérir un de ces Shibori au Japon pour la délicatesse et la précision du travail. Nous avons eu une chance folle de tomber sur une mini échoppe d’un papy qui vendait ses créations (à Tokyo). Je dis chance folle parce qu’il est assez difficile d’en trouver! Un papy plus qu’heureux que nous connaissions le nom de la technique. Il a fièrement posé devant ses oeuvres. Admirez les pliages! J’imagine même pas la patience et le temps de travail que cela implique. Bluffant!
Je me suis laissée tenter par un joli tissu qui est devenu une tête de lit (tissu de la seconde photographie)!

shibori_japon_tokyo

shibori_detail_tokyo

Suite de notre tour du monde direction Hawaï oùle « Boho style » est un vrai art de vivre surtout sur l’île de Maui (clin d’oeil  à la splendide ville de Paia, carte ici). Le « home made » est donc privilégié. On mange Vegan, on utilise des produits naturels et on teint ses vêtements! J’ai trouvé des tissus Shibori adaptés à la vie US/Hawaïenne dont de splendides draps mais les prix sont vraiment excessifs. Je vous laisse découvrir cette créatrice américaine/Brooklynienne, Katrin Reifeiss, dont les produits sont splendides et les prix aussi (ici).

Enfin, en Louisiane, lors de la visite d’anciennes plantations de coton, nous avons vu de nombreux indigotiers (arbustes dont les feuilles sont utilisées … pour créer l’indigo). Bref, la boucle est bouclée!

Il y avait comme un message au retour de ce tour du monde… J’ai donc commencé mes tests Shibori. Bon le tout est moins traditionnel car l’indigo en poudre est compliqué à trouver et pour une première fois, j’ai préféré la bonne vieille teinture chimique mais je compte refaire des tests avec du vrai indigo, très bientôt.

Pour ma 1ère fois, j’ai souhaité faire des coussins.

MATERIEL

  • Lin naturel blanc au mètre: le lin est un tissu qui s’adapte parfaitement à la teinture.
  • 1 Kg de gros sel
  • Teinture bleu: j’ai mixé 2 couleurs différentes mais prenez le « blue jean » plus intense.
  • Paire de gants fin
  • En fonction des rendus souhaités, vous aurez besoin de matériel: rouleau en plastique ou bois – élastiques – pince à linge – graines (pour enrouler le tissu dessus et faire des rendus ronds) – etc….

shibori_materiel

Je ne me suis pas lancée dans du « compliqué » mais je commence peu à peu à apprivoiser la technique.

ETAPES

Si vous faites des coussins, la 1ère étape est de mesurer et de couper votre tissu en fonction de la taille de vos futurs coussins.

Utiliser la technique de pliage que vous souhaitez! Il s’agit de la partie qui fait tout l’art du Shibori. je vous propose de fureter sur Pinterest pour vous inspirer (ici).

Il faut bien marquer les plis. Passez un coup de fer à repasser pour être le plus précis possible.

Faire votre mixture de teinture: suivre les instructions sur le paquet.

Mouiller l’entier de votre tissu avant de commencer à tremper dans la teinture.

Normalement, une fois que le Shibori est bien plié, il faut utiliser des pinces, de la ficelle etc… pour baigner tout le tissu dans la teinture mais je n’ai pas osé. J’ai donc fait trempette « à la main » en fonction du rendu souhaité. Un travail fastidieux.

shibori_trempage

Une fois que mes petits pliages ont tous été trempouillés dans la teinture. J’ai attendu un peu que la couleur prenne avant de tout déplier. Oh miracle!

En fonction des pliages, j’ai eu différents rendus: triangle – carré – rectangle.

Rincer à l’eau chaque tissu et laisser sécher.  Le lin est épais, afin d’éviter des plis compliqués à enlever ensuite, il vaut mieux sécher à plat.

shibori_rendu_rectangle

shibori_mouille
shibori_triangle_wet

shibori_triangle

Une fois vos tissus secs, vous pouvez laisser libre cours à vos talents de couturier(e). J’ai ajouté quelques pompons pour le fun et voilà le résultat de ma 1ère tentative de Shibori.

shibori_coussin_DIY

shibori_coussin_DIY_rendu_final

A refaire MAIS:

Je laisserai tremper plus longtemps car une fois le tissu rincé, énormément de teinture file. Le rendu est donc plus fade. La prochaine fois je tremperai plus longtemps pour un rendu plus soutenu.

Développer les techniques de pliage mais j’émets un doute quant à l’utilisation du lin qui semble trop épais. Prochaine fois j’utiliserai du coton.

A suivre donc…

Vous aimez?

Bises

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply Katrin Reifeiss 02/01/2017 at 20:07

    Merci beaucoup de mentionner mon site et Shibori travail!

    • Reply Charlie 03/01/2017 at 12:34

      Thank you so much Katrin to let a message on my blog. I’m so in love of your job!
      🙂

    Leave a Reply

    CommentLuv badge