Voyage

Ghost Street

16/02/2014

Voici « Ghost Street », une des rues les plus « hype » de Beijing (plan ici). Son nom provient d’un grand recipient en bronze qui orne l’extremité de la rue de Dongzhimennei Dajie et qui, en mandarin, se prononce de la même manière que « fantôme ». J’avoue avoir été  un peu déçue de l’explication. Pour ma part je pensais que :

1 … la rue s’appelait la « rue des lanternes » Wahouuuu perspicace la fille, mais raté!
2 …  toutes les lanternes donnaient une impression flippante à l’atmosphère, un peu comme une rue mystique ou hantée il va falloir que j’arrête « Walking Dead » avant que cela ne soit trop tard pour ma santé mentale.

DONC BANCO, OUI J’AVAIS TOUT FAUX!

Donc MA rue des lanternes à moi est assez flippante, il fait très sombre et les seules lumières sont rouge (à part un restaurant avec des lanternes en mode végétarien, les artichauts suspendus). C’est donc dans cette rue que les étudiants et les gens « in » (= les riches) viennent se détendre après une journée de travail. Ils viennent boire et manger dans l’un de des 150 restaurants réputés de Ghost Street.

Les jeunes se rassemblent sur les terrasses et je vais vous dire ce qui est chic en Chine en 2013/2014:

– Etre avec ses potes tout en restant connecté sur l’écran de son « Iphone » ou plutôt son « Galaxy Samsung ». Ils adorent mater les films sur leurs téléphones. Dans le métro par exemple j’ai eu la chance de me faire Spoiler la fin de « Gravity », film qui n’était pas encore sorti en Europe en plus!

– Etre en groupe: de 25 minimum

– MANGER DES GRAINES DE TOURNESOLS : la classe suprême!

Imaginez donc la circulation non stop, le bruit des conversations, la chaleur étouffante, les odeurs des 150 restaurants et les petits bruits de grignotage en plus … et gare à vos pieds, les graines mâchouillées, jamais ramassées,  finissent par terre, un peu n’importe où.

Ghost Street est reputé pour offir les meilleures fondues chinoises de la ville. Elles ont été introduites à Pékin par les Mongols au XIIIène siècle.
Après avoir longé la rue en long et en large à scruter l’intérieur de toutes les vitrines (« tu crois que c’est assez propre? »), notre Lonely Planet Pékin en quelques jours a fini par nous conseiller Little Sheep où les ingrédients sont promis « frais ». Et cela semble vrai puisque sur chaque table, nous avons droit au process du routage du petit-mouton-mignon-manga jusque dans l’assiette (admirez le passage entre le mouton-mignon aux tranches roses en bas …)

Au menu donc, de la viande (moi je n’ai pas vraiment testé), des légumes et du soja bien sûr! On trempe chaque aliment dans le bouillon et schlurppppppp on fait du bruit comme les voisins (signe que c’est bon). Un vrai concert dont je n’arrive pas à m’habituer. La fondue chinoise …  de Chine,  est vraiment un plat délicieux!

Bon appétit!

Bises

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply

CommentLuv badge