Voyage

Hanoi, capitale gastronomique

04/10/2015

Déjà 15 jours que nous sommes partis.
Nous venons de terminer de visiter le nord du Vietnam. Nous sommes arrivés à Hanoi puis, après quelques jours à découvrir la capitale, nous sommes allés dans le nord, à la frontière Chinoise rencontrer les minorités ethniques (Hmongs) puis halte sur Hanoi avant d’aller dans l’Est, dans la Baie d’Along.
Avant de décoller pour le Laos et la ville de Luang Prabang, retour rapide sur ces premières découvertes.

S’il fallait un mot pour définir la ville d’Hanoi, cela serait: NOURRITURE. Les guides ne mentaient pas sur le sujet, à Hanoi, les gourmets sont servis. La nourriture est variée et plus qu’excellente. Contrairement à la Chine par exemple, on peut, les yeux fermés faire confiance à la cuisine de rue pour savourer des plats pas chers et sans stress de choper une maladie tout est propre!

A retenir, les plats « classiques » comme le Phô Bun ou le Bun Cha, des BBQ, des fondues, le tout arrosé d’une Ha Hoi (bière à consommer immédiatement à la sortie du fût, sans conservateurs. Grand RDV chaque soir des vietnamiens dans les bars dédiés. Des verres à moins d’un euro et bonne),le rêve! Du sucré?
Le Ché est une sorte de boisson au lait de coco agrémenté de fruits, glaçon et riz que l’on déguste vers les 16h00 ou la tuerie du siècle, le Hoa Qua Dam, du lait concentré, des fruits frais coupés, du riz gluant où l’on ajoute de la glace pilée. Une vraie institution dont seul un restaurant de rue propose ce dessert-goûter, à s’en relever la nuit.
vietnamien_rue_hanoistreet_food_hanoistreet food hanoi

A part cela, Hanoi possède un véritable charme. La vieille ville notamment, il faut s’y perdre (bon moi je m’y perds vraiment, heureusement que j’ai mon « guide » personnel qui m’aide). Chaque rue à sa spécialité: la rue du scotch, des bouddhas, du mariage, de l’inox, pratique pour les consommateurs. Un thème = une rue!
Autre grosse et non négligeable caractéristique de la ville : la circulation. Et oui, Hanoi est une ville à scooter! Ils ont remplacé les vélos depuis les années 90 et c’est la cacophonie. Les klaxons résonnent toute la journée (6h00 – 23h00), résultat: pollution + circulation, la ville est fatiguante. Attention à vos fesses, il faut marcher sur les routes car les trottoirs sont réservés aux restaurants de rue et au parking … de scooters! Et pas de pitié, la règle d’or est la suivante : le scooter ne s’arrêtera JAMAIS, passez entre les gouttes! Mais on s’y habitue!

Pour apprécier pleinement Hanoi il faut y partir et y revenir. Hanoi fut notre point de chute avant d’aller dans le Nord puis dans l’Est (système le moins fatiguant et le plus pratique si vous ne voulez pas passer votre vie dans les bus). Lors de notre premier retour sur Hanoi, nous avons eu l’impression de mieux cerner la capitale, de plus l’apprécier. En gros Hanoi est une ville qui s’apprivoise, on ne tombe pas sous son charme immédiatement mais une fois que c’est fait, c’est pour la vie!

temple_hanoi_etudiantesimageimage

Et vous, si vous connaissez Hanoi, quelles sont vos impressions sur la ville?

PS: Nous avons été guidé par Lonely Planet 2014-2015 pour les adresses. Un peu voir beaucoup déçu par les erreurs que ce soit dans les prix, les adresses (restaurants qui n’existaient plus, avis un peu « excessifs, etc…) ou même des commentaires alarmants sur des points, notamment en terme d’hygiène ou de santé qui ne sont pas vrais (ne prenez pas les conseils au pied de la lettre, notamment sur le paludisme, je vous conseille de checker sur le site de l’OMS).

Bises

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply

CommentLuv badge