Voyage

La muraille de Chine

23/04/2014

Ce matin là, debout de très bonne heure pour aller visiter un des lieux les plus emblématiques de Chine: la muraille pardi.

Et c’est parti pour la première immersion dans la grande aventure des gares en Chine (pour info, dans ce cas précis, prendre la direction de la gare du Nord de Beijing). La muraille s’étend sur 9 000 kilomètres, plusieurs lieux peuvent être visités mais seulement quelques tronçons ont été complètement restaurés. Sur ce coup-ci, nous avons joué les vrais touristes. Badaling est le site le plus proche de Pékin, alors nous irons la-bas ( site web ici ) et nous ne sommes pas les seuls.


Beaucoup de monde, une chaleur étouffante et … des odeurs ( je suis désolée mais c’est un petit point sur lequel je reviens constamment, Pékin et son odeur bien à elle que je ne retrouverai nulle part ailleurs en Chine!). Nous attendons disciplinés sauf que bizarrement, tout le monde est debout même si les portes sont encore closes. Dans le doute, nous nous mettons à la queue leu leu et après quelques minutes bingo, les portes se sont ouvertes et la, TOUT le monde s’est mis à courir. Alors nous aussi! Nous étions, semble t’il,  beaucoup plus entraînés que les Chinois et on a mis un bon mètre dans la vue des voyageurs. Et hop deux places ( ça m’a rappelé le bus de ramassage scolaire au collège, à la sortie des cours). Au bout de 2 minutes, les rames étaient bondées et les gens debout (c’était donc pour ça!)

Petits conseils en vrac pour une bonne visite de la muraille:

– Achetez l’aller/retour à la gare au départ à Pékin. La gare de retour est quasi déserte.
– Ne pas dormir sur place. le site n’est pas hyper accueillant (à moins que vous vouliez vous faire le trip lever de soleil sur la muraille). Il doit y avoir 2 hôtels à tout casser.
– Ne croyez pas les guides lorsqu’ils disent qu’il est possible de faire le périple, aller/retour en une demi-journée PAS POSSIBLE. Prendre le premier train de la journée, il n’y en a que 4 le matin. Le trajet dure 1h15 puis la visite et le retour, il faut compter la journée entière, je crois que nous sommes rentrés aux alentours des 17h00 (avec un départ de Pékin vers les 08h00).
– Sur la muraille il y a un vent terrible, il faut donc prévoir un gilet ou pull parce que le vent est plus que froid.
– Chaussures = baskets, ça monte et ça descends fort fort sur la muraille, du coup attention les chevilles.
– Prévoir de quoi manger sinon on a le droit à une boîte de Pringles périmés.
– Et un classique, bien regarder les horaires de retours des trains, il y en a quasi toutes les 40 minutes entre 14h00 et 16h00 après … bonne chance!

La ballade vaut vraiment le détour, c’est splendide. Je ne peux pas m’empêcher de me poser la question suivante : qui a eu cette idée la les mecs!?

Nous avons marché sur environ 1 km puis un énorme mur bloquait le passage. Derrère, une nouvelle partie en rénovation. Très peu de tronçons sont restaurés, j’ai été un peu décue de n’avoir pas pu arpenter encore un peu cette muraille. Mais attention, marcher n’est pas de tout repos, les marches, les pentes et le vent font de cette ballade un vrai parcours de santé. J’imagine même pas le nombre de morts lors de la construction du mur.

Après la visite du mur, nous sommes allés voir le musée de la Grande Muraille. Faites-le, c’est compris dans le prix du billet (45Y) mais bon, mise à part une explication de la création du mur et une carte qui montre son étendue, il n’y a pas grand chose à voir mais au moins j’ai eu ma réponse : la muraille servait à se protéger contre l’invasion des peuplades du nord ( Mongolie, Mandchourie etc..)  projet vain puisqu’ils ont réussi à passer…

Mais une très belle visite à faire absolument!

Bises

Rendez-vous sur Hellocoton !

You Might Also Like

4 Comments

  • Reply Mindi@week end en groupe 14/05/2014 at 10:02

    Bonjour!
    Un vrai trek en somme mais aux pas de course dès le départ! Cela ne doit pas être très évident de faire le parcours avec de jeunes enfants pourtant à voir les photos beaucoup s’y risquent! le panorama en tout cas est à couper le souffle comme le parcours!
    Mindi@week end en groupe Articles récents..Une escale à DordogneMy Profile

    • Reply Charlie 01/06/2014 at 15:08

      Non j’exagère on peut aussi prendre son temps mais il faut se lever tôt pour bien en profiter. Une fois sur le site, la ballade est tranquille. Les chinois, contrairement aux européens ( du moins c’est ma constatation personnelle hein), inclus leurs enfants dans toutes leurs activités, ce qui fait que les très jeunes enfants font les mêmes ballades que leurs parents, ils marchent très très jeunes et il est plus que rare de voir des poussettes, soit papa ou maman les portent ou alors ils marchent, à leur rythme mais ils suivent!
      Je ne me suis pas plus penché que cela sur la place de l’enfant dans la vie familiale chinoise mais il est clair qu’il est considéré très tôt comme un membre autonome de la famille, d’où les bambins sur la muraille, ça n’a pas l’air de les gêner!

  • Reply idees-voyages.net 27/05/2014 at 09:28

    Bonjour!
    Une visite un peu au pas de course je trouve! Il n’y a pas moyen de s’y rendre autrement pour prendre son temps?

    • Reply Charlie 01/06/2014 at 15:11

      Je pense que bon plan est le train, vraiment pas cher et pas très long. Mais comme je le notais, il y a d’autres stations pour découvrir la muraille! Je ne les connais pas mais il est certain que d’autres tronçons sont à découvrir. Rien ne vous empêche de prendre plus votre temps, cela dépend de ce que vous souhaitez faire en vacances, votre rythme et le temps. En Suisse, les vacances se font plus rares qu’en France, il faut savoir d’adapter lol

    Leave a Reply

    CommentLuv badge