Voyage

Les minorités du nord du Vietnam de Bac Ha à Sapa

08/10/2015

Départ de Hanoi pour le nord du Vietnam à la frontière Chinoise. Normalement il n’y a que 315 kilomètres pour aller à Sapa, ville « point de chute » du nord. MAIS les vietnamiens, la circulation et l’état des routes font d’un périple de 3h30 un chemin de croix de plus de 7h00! Bon nous avons choisi un bus de nuit pour économiser du temps. RDV à 21h00 pour prendre un Sleeping Coach VIP soit un bus couchette 2 étages.
En bonne aventurière que je suis, je n’ai pas dormi de la nuit! Entre les trous, les freinages intempestifs, les klaxons, les odeurs et les ronflements dans le bus, je n’ai pas pu…

Arrivé à Sapa à 5h00 du matin, on s’extirpe du bordel des allées du bus (des gens dorment par terre, il y a des valises partout) et zou direction l’hôtel, fermé, bien sûr. Les bagages en sécurité on part chercher un autre bus pour le marché dominical de Bac Ha.

hmong_fleuri_femmepigbabyvendeuse de canardslook

Comme nous sommes les rois de l’improvisation et de la non-organisation, il n’y a plus de place dans les bus, on s’en fiche, on s’offre le taxi (bon en Asie ce luxe n’est pas cher). Encore 3h00 de route qui va vite, on dort on rattrape la nuit blanche. Arrivé à Bac Ha, sous la pluie, le spectacle est juste fantastique. Des Hmongs Fleuris, la minorité la plus représentée dans le nord est habillée de leurs costumes, ils font tranquillement le marché. Des étales à perte de vue. D’autres minorités sont aussi représentés et arborent des vêtements traditionnels de différentes couleurs, un spectacle à couper le souffle.

Ils sont tous descendus de leurs villages de montagne pour acheter et vendre leurs marchandises. Des buffles, des canards, des chiots, des vêtements, des fruits, des légumes, tout s’achète et se vend. C’est aussi le moment où tout le monde se retrouve et papote. Nous avons même assisté à une baston géante qui a débuté entre deux femmes et qui s’est calmé après intervention des flics du coin.

Le marché débute à l’aube et tout le monde plie bagage vers 14h00. On repart vers ses villages respectifs soit à pied ou, si on a de la chance, en scooter. Le papa conduit, les enfants, 1 ou 2 sont bloqués entre le guidon et le conducteur et maman est derrière avec les provisions pour la semaine (elle traîne parfois un buffle qui suit derrière).

Je crois que ce marché restera gravé dans mon esprit, ce fut vraiment un moment très particulier. D’autant qu’il n’y avait que peu de touristes pour dénaturer le tout!

enfants_nuslandscape_sapaecole_sapaenfants_moi_rizieres_sapasortie_ecolefin_journée_sapa

Le lendemain, on part faire un trekking de 17 kilomètres avec une guide locale. Une jeune Hmong (en jean et chaussures de randonnées), 32 ans – mariée depuis 11 ans – 2 enfants – bilingue « à force de parler aux anglophones » #respect!

On trace dans les montagnes, la route est escarpée. On traverse sous les averses puis des éclaircies caniculaires, des villages et des rizières. Les décors sont splendides, on croise aussi des animaux de la ferme et énormément de petits enfants trop choux qui jouent ou qui sortent de l’école (les professeurs sont itinérants, l’école c’est 2 jours par semaine).

Retour à Sapa, soit disant une jolie ville avec un marché de minorités ethniques mais nous ne l’avons pas trouvé. On sent le plan bien touristique avec des hôtels, des boutiques à profusion et des jeunes filles des montagnes qui sollicitent un peu trop tous les touristes pour un trekking ou pour acheter des souvenirs, un peu fatiguant. Sapa est un bon pied à terre mais il ne faut pas espérer trop d’authenticité la-bas.

Retour en bus en « fin de journée » sur Hanoi, en 4h00 c’était fait, on devait avoir le vent dans le dos sur le retour.

Rencontrer les minorités ethniques du nord du Vietnam est une sacrée belle expérience!

Bises

Rendez-vous sur Hellocoton !

You Might Also Like

4 Comments

  • Reply Madeleine à bicyclette 09/01/2016 at 14:56

    J’adore la première photo (et celle avec les deux enfants jouant cul-nu dans le fossé), le cadrage et ce qui en dégage, la tenue et l’attitude de cette jeune femme. Quelle beauté!
    Madeleine à bicyclette Articles récents..Projets et baies d’églantierMy Profile

    • Reply Charlie 09/01/2016 at 16:52

      Hello Madeleine,

      Merci pour ce gentil message. Cette rencontre a vraiment marqué mon esprit. La première photo est marrante car il s’est mis à pleuvoir énormément d’un seul coup. Tout le monde s’est agglutiné sous des bâches, nous étions les seuls blancs pressés contre les locaux et tous mouillés par la pluie. De la sont partis des fous rire communicatifs. J’ai commencé à regarder le stand derrière moi. Il y avait de splendides sacs en tissus faits mains, et avant que je ne comprenne quoi que ce soit, je suis repartie avec 2, et la pluie s’est soudainement arrêté!

      Les petits culs nus se cachaient dans un village près des rizières en altitude. Trop mimi.

      A très vite,

      Charlie

  • Reply Hypno 180 24/08/2016 at 16:39

    Merci pour ton retour de ton voyage au Vietnam !!! Je compte partir en mars 2017 et tu m’a vraiment conquise à travers tes photos !!!!! D’ailleurs j’aimerais prochainement changer d’appareil photo, est ce que tu en aurait un à me conseiller éventuellement pour voyager en Asie? je m’identifie complètement à tes images et franchement bravo pour ce rendu !!!!
    Hypno 180 Articles récents..Voici 10 astuces pour retrouver un sommeil profond et récupérateurMy Profile

    • Reply Charlie 06/12/2016 at 17:04

      Hello!
      Merci pour ton commentaire. Suis un peu à la bourre niveau réponse 🙂
      Mon appareil que je conseille est un Canon G7X et pour moi c’est le must. Facile à ranger – à dégaigner ou à cacher et oui le rendu est vraiment chouette!
      Tu vas partir ou précisément?

    Répondre à Hypno 180 Cancel Reply

    CommentLuv badge