100% Swiss

Petits chiots deviendront (très) grands

29/03/2016

Tout le monde connait le Saint Bernard, ce chien emblématique de la suisse, ce gros toutou avec son tonneau de « gnôle maison » autour du cou. L’histoire de sa naissance est liée à un hospice (=maison des moines) situé dans les montagnes, à la frontière naturelle entre la Suisse et l’Italie (ici).

Lors d’un dimanche bien pourri de chez pourri du mois de février, je suis allée me cultiver sur ce petit chien à la fondation Barry, à Martigny. Et quelle bonne surprise j’ai eu en arrivant la bas…

La fondation Barry a pour  but de  faire connaître et surtout protéger le  Saint-Bernard. Elle est garante du maintient de l’existence de la race la plus originel de ce chien.  La fondation propose un musée qui relate l’histoire de l’hospice du col du grand saint bernard, les différentes péripéties des moines locataires du lieu et aussi et bien sur, l’arrivée de ces chiens qui deviendront assez tardivement les mascottes des moines! La fondation abrite également un  élevage de Saint Bernard, clou du spectacle.

L’Hospice du Grand Saint Bernard

L’hospice du Grand Saint Bernard a été créée par Saint Bernard de Menthon au XI ème siècle et est situé au col du grand Saint Bernard, à 2’500 mètres, frontière naturelle entre l’Italie et la Suisse. Autour un joli lac et rien que des montagnes (carte ici). L’hospice a toujours eu la vocation de venir en aide aux pèlerins et aux marchands dans la traversée des alpes. Vu les conditions extrêmes du lieu, un peu d’aide des moines n’était pas de refus. Ils sortaient très souvent des pèlerins d’avalanches ou venaient retrouver les personnes perdus dans le blizzard du col. Conditions extrêmes de chez extrêmes.  Dès les années 1800, les moines ont été épaulé par une race de chien qui supportaient ce «  lifestyle » disons compliqué.  Barry, un énorme chien ancêtre du Saint Bernard est devenu une star après avoir qui a secouru plus de 40 personnes au cours de sa vie.  La race de Saint-Bernard fut reconnue officiellement comme d’origine suisse, peu à peu, les histoires autour de ce chien sauveteur en a fait sa renommée, il est devenu LE chien Suisse.

Aujourd’hui encore, l’hospice est ouvert aux pèlerins et/ou touristes, en été vous pouvez y dormir (lien ici). Il existe aussi un musée et des expositions temporaires « en haut » et les moines y habitent toujours.  Vous pouvez aussi y passer pour entrer en Italie, le détour vaut la peine, les paysages sont magnifiques (bon il fait 0 degré en été hein!).

GdStBernard vue hiver

barryland_gravure

La Fondation Barry

Retour dans les plaines du Valais, à Martigny.  Le musée, Barryland relate la vie quotidienne des chanoines et de ses chiens sans qui la vie en altitude aurait été encore plus dure.

Le lieu est très joli et vraiment bien fait, que ce soit pour les petits ou pour les grands. Toute l’histoire de l’hospice est retracée grâce à des cartes, des écrits, des vestiges mais également des gravures et un petit film qui montre la vie quotidienne et très dure des moines dans l’hospice.

barryland_photos_barry

barryland_cinema

On comprend que le chien a permis d’égayer un peu la vie austère « d’en haut ». By the way, , le fameux tonneau de goutte autour du cou des chiens n’est qu’un mythe… Certains l’ont scénarisé certainement à des fins marketing. L’image d’Epinal est née…!  On termine par les affiches les panneaux publicitaires et produits dérivées de marques locales autour du chien qui est devenu « bankable »!

barryland_photo_barry

Clou du spectacle, la nurserie! Les bébés sont nées le 25 décembre dernier et sont visibles depuis quelques semaines auprès du grand public. Les enclos sont très beaux et très propres. On déambule devant des pièces aérées avec des immenses baies vitrées qui donnent accès à un jardin rien que pour les chiens. Les petites boules de poils sont toutes blottis contre leur maman. Temps de « chien » dehors, du coup maman les as poussé à prendre un peu l’air avant de rentrer faire des bêtises à l’intérieur. Tous les chiens sont vraiment chouchoutés, ça fait plaisir! Des bénévoles viennent promener les plus grands, les laver, jouer avec eux puis les professionnels prennent le relais. Ces chiens sont dressés et mis à la vente mais pas pour m’importe qui! Il faut répondre à des critères bien précis pour leur offrir la meilleure vie possible!

barryland_chiots_puppies

barryland_saint_bernard

Je vous conseille de venir visiter ce lieu, il y a toujours des chiens à voir sauf en été où ils retournent à l’hospice histoire de profiter de l’air pur des montagnes. Allez sur le site web de la fondation pour voir les dates de la transhumance (en voiture) des chiens. Vous pouvez aussi réserver une balade dans les montagnes avec un ou deux chiens (lien ici), bonne idée je trouve (quoique un peu cher).

barryland_famille

barryland_bernard

barryland_chiots_outside

On y est resté au moins un heure admirer ces toutous!

Bises

Rendez-vous sur Hellocoton !

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply

CommentLuv badge