Voyage

Sabbaidee Laos!

31/10/2015

Sabbaidee en Laotien sigifie « bonjour » et « au revoir » pratique à retenir!

Nous continuons notre périple au Laos. Après Luang Prabang qui nous a vraiment plu (article ici) nous descendons un peu dans les terres. Notre objectif est Vientiane, la capitale, mais on se fait une ville étape à Vang Vieng pour alléger les 08h00 de transport prévu.

Départ de Luang Prabang tôt le matin en bus. On s’arrête quelques minutes après être parti à une station service car soit disant « the bus is broken » on change pour un mini bus. Bon on n’est pas bête non plus le bus n’est pas « broken » il est juste trop vide. Bref, nous reprenons la route, enfin!
La « bible » qu’est Lonely Plane nous assurait que la route était sinueuse et de mauvaise qualité. LP prodiguait aussi un énooooorme conseil: « prenez vos précautions avant de départ ». Perso j’ai pas compris, comment prendre nos précautions mise à part de ne pas oublier le sac vomito? Parce que niveau alternative à part la route il n’y a RIEN. En tout cas LP n’avait pas menti, ce fut 4h00 de montagnes russe. J’avais tellement peur d’être malade que je me suis concentrée pendant toute la durée du voyage. Pauvre japonnaise avec nous qui a échoué lamentablement dès le début en dégeulant à quelques centimètres de moi, j’ai vachement compatis. Sa gentille mère lui tapait des énormes coups dans le dos histoire de la calmer. Elle a passé le reste du voyage la tête en dehors de l’habitacle comme un petit chien et elle a réussi à pas recommencer.Arrêt déjeuner compris dans le prix, une soupe de nouilles et ça repart (oui à chaque fois que l’on prend un bus, c’est pause-bouffe à 11h30 au lance-pierre pour tous les locaux.

Veng Viang

Vang vieng Laos 1

Nous arrivons à Veng Viang dans l’après-midi et ma première impression n’est pas très bonne. Je fais assez confiance à mes impressions, je ne vais pas la jouer métaphysique mais je ressens vite les « énergies » des lieux, franchement la … va falloir m’épater!

Il y a quelques années, la ville était devenue THE place to be pour faire fête, se bourrer la tronche et surtout se droguer grâce à une quasi légalisation par les autorités Laotienne de drogues en tout genre. Il y a eu d’énormes excès, des touristes qui restaient des mois à errer dans les rues, des accidents et de nombreux morts. Le gouvernement Laotien a ensuite décidé (il y a moins de 5 ans) de tout interdire et de fermer les établissements sulfureux. Il y a eu un grand ménage de printemps au profit de la sérénité des locaux. De nos jours, Vang Vieng se veut un village paisible au milieu de la jungle luxuriante proposant de nombreuses activités sportives: escalade, VTT, sorties en moto, découverte de grottes, tubing sur la rivière etc… Les Japonnais semblent être les plus conquis! Mais on ressent encore pas mal ce que pouvait être la ville « avant » d’ailleurs sur les menus de certains bars, on peut encore voir des « magic » drink/food à commander.
Petit documentaire, ici, sur la ville faite pas M6 qui aime le sensationnel. Imaginez la ville maintenant sans bars et sans touristes maintenant le soir c’est soupe et au dodo! Vang Vieng c’est donc une ville entre deux, pas très jolie et très roots, bon pour les sportifs en quête d’aventure mais pas pour nous, définitivement.

Vientiane

Pha that Luang Vientiane Sisaket temple Vientiane charlieandgrrVat that Luang

On part content et en bus… Un VIP Bus, mais autant les autres fois ca allait mais la, le VIP on l’ pas bien vu… 4h00 encore pour Vientiane. Je suis certaine que la capitale sera une ville sympa. On restera 3 jours sur place, mais la aussi j’avoue que Luang Prabang m’avait tellement émerveillée que j’ai été … surprise par la capitale. En lisant des forums par la suite sur la ville je ne semble pas la seule à ne pas avoir été charmée. Il n’y a pas a proprement parler de centre ville. Pour une capitale, la ville est petite, nous avons réussi à tout visiter en vélo, ce qui était plutôt agréable. Le Vat That Luang et son Bouddah couché est une merveille, même sous la pluie! D’ailleurs nous y avons vu le tournage d’une arrivée de Pékin Express certainement Espagnol.

Autour de la piscine de l’hôtel (oui on a craqué), nous décidons de stopper la découverte du Laos. Nous devions prendre un vol interne pour Paksé et profiter du sud et des 4’000 îles mais nous avons eu le pressentiment que nous allions trouver les mêmes déceptions. Le mot est peut-être un peu fort, je dirai plutôt, que clairement nous sommes des voyageurs « culturels » (s’il fallait vraiment vraiment cataloguer hein, on aime les musées, dingue!). Nous ne sommes pas assez « nature » (bon moi clairement pas ma moitié si) pour profiter de ce magnifique pays très sauvage. Dooooonc l’idée était de sauter les étapes et d’aller directement au Cambodge à Siem Reap (voir les temples d’Angkor) mais le prix des vols étaient très élevés en passant par le Laos. Par contre en passant par la Thaïlande avec escale à Bangkok, nous faisions de sacrées économies. Ne connaissant pas la capitale nous avons changé nos plans: nous passerons 3 jours à Bangkok avant les temples!

Donc « Sabbaidee » Laos sans rancune et « Sawat Die » Thaïlande.

Bises

PS: Le clou du spectacle à Vientiane, pauvre capitale, ce fut notre vieux-dégeulasse-voisin-blanc-de-chambre qui partageait sa royale couche avec 3 Laotiennes entre 30 et 40 ans. Elles se relayaient si j’ose dire en prenant des pauses clopes les unes après les autres en serviette sur le pas de la porte, à coté de moi. Première fois que nous tombons sur ce type de « vacancier » mais croyez-moi vous ne faites pas le fier (je reparlerai du Sud du Cambodge dans un prochain Post). Certains hôtels affichent clairement leur non tolérance dans la prostitution en affichant un logo sur leur devanture, l’AFESIP est une association qui lutte contre ce fléau au Cambodge.  je l’ai appris qu’après. Mais dans tous les cas que faire, elles étaient majeures mais croyez-moi, je me suis sentie tellement mal à l’aise et en colère!

Rendez-vous sur Hellocoton !

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply

CommentLuv badge